Carnet de route

Déséquipement Vache !

Le 24/07/2017 par JF

Vendredi soir, c'est à la question de Jean lo " y a une sortie ce We ?" que j'ai décide de proposer d'aller à la vache sous condition d’être assez pour déséquiper !

Résultat on se retrouve, dimanche matin, à Estagel, Gégé, Théo, JeanLo et moi !

Déjà il nous manquait du monde, mais comme je souffre de crise d'optimisme irrationnel, je me dis que 4 c'est le minimum pour la vache !

vers 11h, je m'engage avec Théo suivi de JeanLo et Gégé .

Après une descente nickel et une communication moins bonne, je me retrouve au fond à commercer à déséquiper, Théo ayant fait une pause un peut avant.

Donc je commence par le puits du tuyau :), le cul dans le vide en essayant de pas trop me mouiller, suit la vire et je me mets dans ma bulle et le kit se rempli doucement. je croyais retrouver Théo et c'est JeanLo ! il a lâché Gégé et a renvoyé Théo la rejoindre ! Soit, j’espère encore qu'on les rattrapera histoire de leurs donner un peut de matos. JeanLo passe devant et moi j'ai un petit coup de mou, petit vole dans les gours et coinçage de corde un peut plus loin, je finis pas l'appeler à l'aide pour passer les montagnes russes avec un kit de 45L bien tanqué maintenant, le kit de Théo commence a manquer, après le coup de main ca va mieux surtout que JeanLo se charge de mon Kit et c'est préférable pour démonter l'a tete de puits du P14 "un peu aérienne" et plaquettes coller par l’oxydation. c'est un peu en mode "si je tombe, je suis en facteur 2, mais ca compte pas parce que, je vais me découper sur le méandre (faudrait y mettre des broches !).

Arrivé vers - 130 on a 2 kits de 45L, raz la gueule de cordes humides et boueuse une tonne a porter quoi ! et un kit de 45L vide !

Donc se pose la question  :  il est 17h, on remonte et faudra revenir, ce qui va être compliqué avec les vacances de chacun et la fièvre des profondeurs qui a gagner les autres ;)

Moi je veux au moins remplir le dernier kit et JeanLo fidèle a lui mème prend les 2 kits et trace. Et comme il n'y a pas de raison qu'il y ait que lui qui s’amuse, je rempli au max le dernier kit et après je m'accroches des poupées au baudard, ce a quand mème tendance à transformer le moindre rétrécissement en étroite. Et je fini pas arrivé en bas du P27 un moment je crois qu'il fait déjà nuit mais un bon coup de tonnerre me fait comprendre pourquoi personnes ne répond, il pleut ! le temps de préparer le matos pour la dernière remontée, l'orage s’est éloigné et JeanLo est revenu pour un dernier coup de main .

Il est 20h et je retrouve Théo et Gégé tranquillement à labrit dans la voiture, ils ont du nous attendre quelque heures !

Une bonne journée !

jf







CLUB ALPIN FRANCAIS PERPIGNAN
STADE JEAN LAFFON
BP 21102 - AV. PAUL DEJEAN
66103  PERPIGNAN CEDEX
Contactez-nous
Tél. 04 68 54 56 38
Permanences :
Jeudis 18h30/20h00
Agenda