Carnet de route

Dans une des tentacules de l'hydre

Sortie :  L'hydre 230m du 04/02/2018

Le 04/02/2018 par Valentin et Frédo

Résumé sortie Spéléo du 05/02/2018

Depuis des mois qu’on en entendait parler de l’Hydre.
Quelques entrainements au PAN, les sorties à la bergerie, et un Mentor. Voilà notre bagage. Nous sommes prêts, (on l’espère) à affronter les verticalités hydriques.
En fait la première épreuve fut de ne pas céder à l’appel de la bière sans fond du samedi soir.
La deuxième fut d’arriver à la station météo dominant le plateau d’Opoul-Perillos sans casser la voiture sur le chemin de caillasses.
La troisième de trouver l’entrée de la grotte au milieu des buis, des chênes verts et autres fourrés. Tiens voilà une escadrille de Perdrix qui s’envole.
Ok, on est devant un trou d’un mètre de large plein de bout et tout noir et de l’autre côté un super soleil, des amandiers en fleur, une vue sur les étangs… le choix est vite fait on s’enfouit sous terre !
On voyage léger puisque tout est équipé ! Le premier grand puit fait suite aux quelques premières contorsions. Une soixantaine de mètres l’engin ! Mais attention, sécurité ! La corde est grasse et grosse et empêche d’aller trop vite en besogne. Et oui le Mentor il voulait pas qu’on mette le descendeur en zéro …
Nous somme à environ 80mètre sous terre quand nous arrivons au Bar de la Bassine ! On prend le temps d’y siroter l’élixir de jouvence ! 10 points de vie de gagnés !
Les chemins se divisent, les repaires spatio-temporels disparaissent… c’est grand ! Des murs entiers de spéléothèmes nous entourent : disques ou assiettes, fistuleuses, brefs du corail de partout, on est mille lieux sous les terres.


Quelques puits plus bas c’est l’heure du sandwich ! On imagine les schtroumpfs qui pourraient vivrent entre les stalactites… l’ivresse des profondeurs.

A un moment, on s’est demandé si on allait pas voir le  boulot de désobe de Claude et Eric… Mais on s’est arrêté à -230m! Merci pour le mot d’encouragement du camp de base en tout cas ;)


Quelques poignets de M&M’s plus tard on attaque la montée. Discrètement le Mentor fait sa sieste en fermant la marche le temps qu’on traine nos carcasses jusqu’en haut du prochain puit

En tout cas on est d’accord avec Claude: les toboggans de l’entrée rendus glissants par la pluie, c’est loin d’être simple. On comprend pourquoi il restait un kit plein à craquer en bas des toboggans!!! Merci pour le cadeau ;)

 

Bref encore une belle sortie grâce au CAF et grâce à Jean Lo qui nous a supporté une fois de plus !

Et merci à Philippe et Véro pour leur bloqueur de pied sans lesquels je serais encore sous terre à l’heure où vous lirez ce message.

 

Quand est-ce qu’on y retourne???

 

CLUB ALPIN FRANCAIS PERPIGNAN
STADE JEAN LAFFON
BP 21102 - AV. PAUL DEJEAN
66103  PERPIGNAN CEDEX
Contactez-nous
Tél. 06.72.51.89.37.
Permanences :
Jeudis 18h30/20h00
Agenda