Carnet de route

Voyage Sous Terre

Le 19/01/2020 par ALLEGRE Karine

Un dimanche à la découverte de la spéléo!

10 heures, me voilà arrivée au point de rendez-vous, le ventre un peu noué. Le groupe se répartit dans les voitures, direction Opoul, site du Grand Barrenc du Plat de Périllos. Les encadrants sortent le matériel, préparent les kits (les sacs). Nous nous équipons devant l'entrée du gouffre masquée par un chêne protecteur, Je ne vois rien de la profondeur du grand puit et tant mieux ! Il faut dire que j'ai le vertige... Nous sommes 3 débutantes, Jennifer, Aurore et moi, 2 confirmés Régis et Antoine, et 6 encadrants, Valérie, Philippe, Jean-Francois, Christophe, Bertrand, Claude. C'est rassurant, on sera bien coaché!

C'est parti pour le groupe du baptème spéléo, nous descendrons par le couloir des 3 lundis, avec 3 encadrants. On s'éloigne du gouffre (ouf) en direction d'une trappe métallique en plein milieu de la garrigue, fermée par un clef improbable, mais elle ouvre bien la trappe. La trappe s'ouvre, Philippe descend, Jennifer se lance derrière lui. C'est mon tour, mais que fais-je ici? J'ai du mal... Jean- François me rassure, "aie confiance dans le matériel". Après quelques palabres, je finis par quitter le caillou sur lequel je suis assise et je me suspends dans le vide. Je fais la première descente verticale d'environ 4 mètres. Tout va bien. Nous passons plusieurs petits puits successifs. A chacun, il faut adapter le passage du corps, rien ne se ressemble. Nous alternons passage dans des boyaux larges et descente en corde. Tout se passe bien.  A la fin de cette belle série, j'atterris dans une salle immense, splendide !!!

Je découvre la salle avec l'autre groupe qui est déjà là, Régis, Bertrand, Christophe. Je suis épatée par le lieu, l'ambiance est particulière. Le reste du groupe nous rejoint, et nous déjeunons sous terre.

Christophe emmène les néophytes visitées quelques méandres "faciles" contiguës à la grande salle. Là on rampe, on s'enduit de boue, on glisse, on croise des chauves-souris. C'est un labyrinthe géant et surprenant. Waouh!

C'est l'heure de la remontée, j'ai bien envie de tenter le grand puits. Philippe m'accompagne sur la corde d'à côté. La remontée se déroule bien, j'apprécie la grimpée. Tout de même quelques TOC, je vérifie sans cesse que je suis bien attachée... Bizarrement, suspendue en plein vide tout va bien. Les choses se corsent quand j'atteins le rocher. J'ai chaud d'un coup, et je dois encore faire les manipulations de déviation avec le "grand vide" en dessous. A force de patience, Philippe me fait faire les manipulations nécessaires. La fin est proche. Le rocher offre de belles marches pour sortir du gouffre, le gros chêne est là avec ses racines et branches salvatrices. 17 heures, me voilà à l'air libre et ça caille!

Très contente de l'avoir fait. C'était une superbe journée dans la peau d'un ver de terre acrobate. Merci à tous pour cette découverte.







CLUB ALPIN FRANCAIS PERPIGNAN
STADE JEAN LAFFON
BP 21102 - AV. PAUL DEJEAN
66103  PERPIGNAN CEDEX
Contactez-nous
Tél. 06 52 85 39 06
Permanences :
Jeudis 18h30/20h00
Agenda